Témoignages

Diane-Neferdidi

image8

Chères dames qui êtes à la recherche de bouger dans toute votre féminité,

de découvrir par des mouvements toutes les possibilités que votre corps

possède, de vous affirmer dans des danses qui vous transportent, peut-être

la danse orientale et la danse gitane pourraient susciter votre intérêt.

Je suis Diane, je berce ma soixantaine dans la souplesse, le rythme, des

mouvements que je n’aurais jamais cru faire, j’améliore ma flexibilité, mon équilibre, ma coordination, j’apprends à danser avec un voile, une canne, avec une jupe ample et une mantille.

On s’amuse, on s’encourage, il existe toujours une belle ambiance et une belle

énergie positive qui est alimentée par notre professeur Hélène Sanschagrin qui nous fait ressortir le meilleur de nous-même. Il n’y a pas d’âge pour la danse, et quand on danse on l’oublie tout simplement. C’est une belle expérience que je continue d’apprivoiser et qui me rend heureuse.

***

Ladies if you are looking to move to honor your femininity, to discover with movements all the possibilities your body has in store, maybe you should consider Oriental and Gypsy dancing.

My name is Diane I grace my sixties with suppleness, rhythm, and movements. I thought I would never be able to do, I am improving my flexibility, balance and coordination, I enjoy dancing with a veil, a cane, wide skirts and mantilla. 

We have fun, we encourage each other, there is always a nice atmosphere and

a positive energy that is encouraged by our teacher Hélène Sanschagrin who

always brings out the best in everyone. We are ageless when we dance, we just simply forget about it. It is a wonderful experience that I continue to cherish and that makes me happy.

Martine-Anisa

image9

Ça fait quelques années déjà que je suis des cours de danses orientales et de danses gitanes avec Hélène Sanschagrin.

Elle est une professeur merveilleuse ! Dans sa façon de nous enseigner, toujours avec respect, avec un mot d’encouragement pour chacune. C’est une très bonne pédagogue qui sait mettre en valeur les forces de chacune.

Ces danses me permettent de recontacter avec ma féminité et de l'exprimer, de garder une souplesse dans les mouvements, une meilleure concentration et une meilleure mémoire. L’atmosphère des cours est toujours amicale, sans compétition entre les élèves, au contraire ! Un bel esprit d’entraide nous lie les unes aux autres. 

Durant les cours, nous pratiquons de nouveaux mouvements et d'autres que nous connaissons déjà, pour mieux les maîtriser. Ceux-ci sont intégrés dans une chorégraphie que nous pratiquons sur de belles musiques.

Hélène nous donne toujours le choix de participer ou non à des présentations de danses. Que ce soit au moment de la Journée de la Culture à Piedmont,  au Festival d’Arts de Ste-Adèle ou à d’autres évènements.

C’est une expérience tellement enrichissante de danser en public !

Je ne suis pas une danseuse professionnelle, loin de là, mais j’aime danser . 

J’’aime ces danses, la complicité que je développe avec ces femmes, le plaisir que nous avons à danser ensemble.


Martine-Anisa, 59 ans

Louise-Amira

image10

Je pratique la danse orientale depuis 6 ans.  Dès le premier cours, j’ai eu un coup de cœur, j’étais envoûtée par la musique si différente, si exotique. J’ai lu que la danse orientale était LA danse de la « jeunesse éternelle ».  Je le crois ! 

Tout le corps est investi, il y a un impact réel sur la motricité, l’équilibre, la coordination et la souplesse. Le fait d’apprendre les chorégraphies stimule le mental et augmente le niveau de concentration. C’est une excellente activité pour la santé !

La danse orientale met en valeur toute la féminité. Je me sens femme lorsque je danse ! J’exprime ma féminité à travers cet art millénaire, je me connecte à mon corps dans tous ces mouvements raffinés et gracieux qui honorent la femme. 

Notre prof Hélène Sanschagrin est notre Alma Mater, celle qui nous rassemble. Habitée par une joie constante, Hélène déborde de générosité et de gentillesse. À travers sa passion pour la danse, elle nous transmet sa belle énergie positive et nous enseigne à être bien dans notre corps et à nous aimer comme femme telle que nous sommes.  

Danser me rend heureuse! Le cours de danse est le rendez-vous avec ma « joie de vivre » et le moment précieux où je retrouve mes sœurs de danse avec qui je tisse une belle amitié et j’éprouve un sentiment d’appartenance.  Je ne veux pas que ça s’arrête ! 


Louise (Amira), 60 ans

Sainte-Adèle 

Lucie-Falbala

image11

Je ne suis pas une danseuse née. J’ai appris à danser le cha-cha et un peu le rock &roll  à mon adolescence. J’aurais voulu prendre des cours de danses sociales avec mon mari mais il n’est pas danseur. Il y avait les cours de Baladi donné par Hélène Sanchagrin. Le fait de bouger toutes les parties de notre corps, tout ce qui est relié à la colonne de Vie (vertébrale) est un exercice complet. Alors je me trouvais à faire un 3 dans 1. Le plaisir de danser, la bonne forme physique, une meilleure posture et une sortie sociale.

Notre professeure Hélène Sanchagrin est le noyau de cette attirance pour la danse orientale et la danse gitane. Je l’appelle d’ailleurs  (Elle est nous) Hélènous.  Ce n’est pas qu’une professeure. Je suis devenue une meilleure personne en la côtoyant. Nous avons appris les unes des autres (professeure et élèves) dans l’amour, la tolérance, la différence, le lâcher-prise. J’ai appris à sourire en dansant, à libérer mes tensions, à offrir le meilleure de moi-même, ma joie de vivre à toutes celles qui m’entourent. Elles sont devenues mes sœurs de danse et certaines des amies pour la vie. Je danse depuis l’automne 2011. Ça passe le temps.

Je souhaite à vous toutes qui lisez ce témoignage de laisser vos préjugés de côté, d’entrer dans la danse et de faire la ronde avec nous. Santé et longue vie à vous toutes.


Lucie Galvani

(femme untempourelle) 

Donna

image12

Rapture. Yes. I am enraptured by Helene, and the dances she is helping me to learn. She guides me on journeys to faraway lands, and we travel through time, from whence these dances came to where they have evolved. I have been  discovering the beauty, the character, the history. The music, the culture that infuses the oriental dances she teaches as well as the Rom (gypsy) dances.  Helene teaches me to know and make contact with my body, to listen to it, to correctly position it to enable me  to express myself, in my capacity, in these art forms. She does this all in her gentle supportive way, and in her professional capacity and top notch work ethics. These incredulous  journeys and art forms come to manifest in the present as I develop my movements and body and then, oh yes, then to top it all off, if you feel like it, you can dance with skirts, and scarves and shawls of all colors, to swing and flail, and coin belts and  bangles for every limb and area you want to adorn for the Rom dances... translucent veils and intricately sequinned costumes, canes of the oriental dances... present and past merge, the story book has another most resplendent colorful chapter.  


I have used up to now the personal pronoun ‘I’ because this is a témoignage but it has felt rather inauthentic because when I came into this class for the first time I was delighted beyond measure to have found myself from the start sharing this passion with a  most eclectic, dynamic,and delightful group of women of all ages. ‘ I ‘ becomes ‘we’ when we go to our classes and when we talk about them. There is a saying  in the « 40 rules of love », Shams of Tabriz ”God deals with each of us separately because humanity is a fine art of skilled penmanship where every single dot is equally important for the entire picture.” That is what the class is like and in this our picture, each and every dot is wild with color.


One final note, occasionally we showcase for an audience some of the beautiful choreographies Helene has created. It is a time when we share rehearsals, concepts ideas, makeup tips, etc, food, and the wonderful process of creativity, collaboration and performance. I could go on about the personalizing of our canes, or head garland workshops... our bazaars... but better if... you come and join in this lovely merry caravan.


Donna Farmer, 63 Years old                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                            

image13

Christiane Corbeil

Depuis janvier 2107, j’ai le privilège d’apprendre la danse gitane, avec Hélène Sanschagrin.   

Hélène, une pédagogue dans l’âme, sait bien guider ses élèves d’âges, d’expériences et calibres différents. À travers les chorégraphies qu’elle crée, Hélène nous apprend en douceur les pas à danser tout en partageant ses nombreuses connaissances en lien avec les origines musicales, rythmiques et gestuelles du monde gitan.

Je suis émerveillée de pouvoir développer ma souplesse et mon sens du rythme en ce début de soixantaine, un pur bonheur à chaque cours, en commençant par des exercices d’échauffements, aux pratiques des pas de danse, jusqu’aux derniers étirements.Je reviens ressourcée et détendue après chaque session de danse.Merci Hélène!


Christiane Corbeil

Sainte-Anne-des-Lacs

image14

Edith

Bonjour, Il faut que je vous parle de ma super belle expérience que j’ai vécue à l’âge de 65 ans, avec la plus merveilleuse des personnes qu’il m’a été de connaître, et c’est la très belle déesse Hélène Sanschagrin qui non seulement nous montre les rudiments de merveilleuses danses orientales mais qui (à mon avis) nous apprends à aimer notre corps tel qu’il est dans toute sa féminité quelque soit notre morphologie, à s’aimer telle que nous sommes et je veux ajouter aussi SA DOUCEUR. Quel beau cheminement j’ai fait grâce à Hélène, à 65 ans. Sur la photo incluse,  les déesses toutes plus belles les unes que les autres, l’année ou j’ai enfin découvert une femme.    Merci belle déesse Hélène je t’aime.  

image15

Marie-Eve

Hélène est une professeure attentionnée, d’une énergie positive contagieuse qui s’intéresse réellement à ses élèves. Elle s’assure que tout le monde comprenne bien et sa méthode d’enseignement, est axée sur la compréhension de soi-même et des autres à travers la danse plutôt que d’être axée sur la performance. C’est donc dans une ambiance de respect, de calme et de solidarité que j’ai eu la chance d’apprendre la danse orientale et d’interagir avec  les autres femmes et la professeure. Quand je sors de ce cours, je me sens fière, énergisée et confiante dans mon corps et dans ma tête. Je sens également que cette danse me permet de célébrer ma féminité. Je recommanderais à n’importe quelle femme de n’importe quel âge ou condition physique les cours qu’Hélène enseigne.  


Marie-Eve Trudel, 38 ans

image16

Cathy

Je suis Cathy, 53 ans, agent de bord, alors pas toujours facile de suivre mes « très chers » cours de danse de façon régulière... Mais si je dis que mes cours de danse orientale me sont « chers » c’est que je les adore, je ne parle même pas de Hélène qui est exceptionnelle et adorable..., lorsque je danse je me sens féminine et sensuelle, et de plus mes douleurs de dos disparaissent à chaque cours, mon ventre s’affine, je me sens tellement mieux dans ma peau !!!  




image17

Carole Hétu (Sainte-Agathe)