Origine des danses

LA DANSE ORIENTALE

image3

Reconnue comme l'une des plus anciennes danses du monde, surtout dans les pays du Moyen-Orient (Liban, Egypte, Turquie, Syrie, Irak), et de la Grèce, la danse orientale est dansée essentiellement par des femmes qui expriment par cet art leur féminité, leur vitalité, mais aussi leurs sentiments, joies et peines.

Parfois appelée "danse du ventre", la danse orientale est une discipline à part entière où se rencontrent de multiples styles artistiques et culturels. Du populaire Baladi au très aérien Sharki, en passant par le lancinant Saïdi... les formes d'expression corporelle qu'offre la danse orientale sont nombreuses et s'adaptent à toutes les morphologies et aux femmes de tous âges!

 La danse orientale (baladi) s'exprime de plusieurs façons, mais la base des mouvements internes demeure la même. Vous trouverez sur Internet une panoplie de vidéos inspirants... et ludiques. Voici le squelette! 

Funny skeleton Belly Dance

(cliquez ici pour voir la vidéo)


Milles et une danses orientales  est un film de Moktar Lajimi. Entouré d'érudits, de critiques et de danseuses créatives et lucides, Ladjimi retrace  l'histoire des danses orientales et les illustre de nombreux extraits de films. Sacrée dans l'ancienne Egypte, cette danse dont Salomé est la figure centrale, inspira fortement Hollywood durant les années 1920 et 1930 dont l'usage intensif des voiles deviendra la marque de fabrique hollywoodienne de la danse orientale. Dans les années 1950, retour à l'Egypte avec le succès des comédies musicales et l'art somptueux. Un demi-siècle plus tard, il semble bien que l'avenir de la danse orientale passe par le retour à ses sources.  

Mille et une danses orientales

(cliquez ici pour voir le film)


 Les danseuses du ventre font depuis des siècles la réputation des nuits du Caire. Elles sont aujourd’hui menacées par le retour du moralisme religieux. « Stupéfiant ! » est parti à la rencontre de ses résistantes de l’art de la sensualité. «Stupéfiant !», le magazine culturel présenté par Léa Salamé. Lundi à 23h10 sur France 2 (12 mars 2019) 

Les danseuses du Caire - Stupéfiant !

(cliquez ici pour voir le film)

LES DANSES GITANES

image4

Il y a plus de mille ans, le peuple Rôm, originaire du nord-ouest de l’Inde, entreprit un long voyage d’abord vers l’Orient (Perse, Asie centrale, Moyen-Orient, Afrique du Nord) et par la suite vers les pays d’Europe. Selon la région ou le pays adoptif, plusieurs noms leurs sont attribués : Gitans, Tziganes, Manouches, Romanichels, Bohémiens, Sintis, Gypsies, etc.

Ils ont influencé, transporté et coloré les cultures par leur génie universellement reconnu de la musique et de la danse. Les danses gitanes d’aujourd’hui s’inspirent d’éléments combinant les danses des peuples nomades du Moyen-Orient (indiennes, ghawazee d’Égypte, baladi, tribales des bédouins), de l’Europe de l’Est (tziganes des Balkans, roms turcs). À travers la diversité de leurs influences, ces danses véhiculent une âme commune et leur filiation d’une culture à l’autre est passionnante à suivre à travers la gestuelle exprimant un éventail d’expressions et d’intensité : liberté, fluidité, douceur, sensualité, fougue.   


 Latcho Drom est un film francais de Tony Gatlif. À travers musique, chant et danse, évocation de la longue route des Roms et de leur histoire, du Rajasthan à l'Andalousie.Latcho drom, expression tzigane, signifie en français "bonne route" ou "drum bun" en roumain.

Latcho Drom 

(cliquez ici pour voir le film)


A la rencontre des Rroms  (gitans) de Turquie

Roma Ruhua (Gypsy soul)!

(cliquez ici pour voir le film)